Pas à Pas “Les trois grâces” par José Maria Bolio

Ma plus récente figure (NdT : 1° janvier 2021) plate sur laquelle j’ai utilisé une variété de techniques, tant actuelles que traditionnelles.
Tout d’abord, j’ai indiqué la source lumineuse picturale avec de l’émail et de l’aérographe, ce qui a été très utile pour identifier clairement le volume et la source lumineuse picturale.

Puis, au moyen de glacis à l’huile, j’ai créé les ombres : glacis après glacis, l’ombre augmentait.

Enfin, de la même manière, avec les glacis de couleur claire, j’ai donné de la lumière, petit à petit et en éclaircissant la couleur dans chaque couche.

Je tiens à souligner que, malgré la croyance populaire selon laquelle il n’est pas possible de donner des glacis ou comme on les appelle des “Filtres” avec du blanc ou des couleurs très claires, c’est possible et le résultat est très bon. Ce n’est pas facile et cela demande du temps et de l’habileté, mais c’est certainement possible et c’est une ressource magnifique pour obtenir des gradations douces de tonalité, d’une couleur très foncée aux reflets les plus clairs.

Enfin, je tiens à souligner que la meilleure école est la pratique et l’expérimentation, au-delà de la théorie, de la terminologie ou de la nouveauté, ce qui renforce le fait qu’en fin de compte, le plus important est le résultat final.

Version originale :

Mi más reciente figura plana en la que utilicé diversas técnicas, tanto actuales como tradicionales.
Primero, indiqué la fuente de luz pictórica con esmalte y aerógrafo, lo que resultó muy útil para identificar con claridad el volumen y la fuente de luz pictórica.
Después, a través de veladuras al óleo fui creando las sombras: veladura tras veladura, la sombra fue incrementándose. Por último, de igual manera, con veladuras de color claro di luces, poco a poco y aclarando el color en cada capa.
Quiero resaltar que, a pesar de que se ha popularizado la creencia de que no se puede dar veladuras o como los llaman “Filtros”con blanco o colores muy claros, sí es posible y el resultado es muy bueno. No es fácil y requiere de tiempo y habilidad, pero sin duda es posible y resulta un recurso magnífico para obtener suaves gradaciones de tonalidad, desde un color muy oscuro hasta las luces más claras.
Por último, quiero destacar que la mejor escuela es la práctica y la experimentación, más allá de la teoría, la terminología o lo novedoso, reforzando que a la postre, lo más importante es el resultado final.
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.