De la théorie de la couleur à la pratique de la couleur par José Maria Bolio

Cet article est une vision personnelle.
La théorie des couleurs nous donne les lignes directrices, les règles et les bases pour combiner les couleurs, cependant, dans la pratique, on n’obtient pas toujours les mêmes résultats.
Cela ne signifie pas que la théorie des couleurs est fausse ou qu’elle est inutile, mais il s’agit d’une théorie sujette à des variables et dépendant d’une infinité de facteurs : pigments, couleurs ou perception.

Partons de la maxime suivante :
“La perception de la couleur à distance (échelle) varie par rapport à la réalité”.

Dans le système (CMY), les couleurs primaires sont : Cyan, Magenta et Jaune.

  • On dit que si on mélange ces trois tons, on obtient du noir.

Il n’est pas nécessaire d’être un expert pour remarquer que cette couleur n’est pas du noir, mais une sorte de gris étrange et sale.

  • Ils mentionnent également que si vous mélangez du magenta et du jaune, vous obtenez du rouge, mais le résultat est loin d’être une couleur rouge.

Dans le système (RYB), les couleurs primaires sont : Rouge, jaune et bleu.

  • Il est mentionné qu’en mélangeant du Rouge et du Bleu, on obtient du violet… et oui, mais c’est un violet opaque et sale.

La combinaison de ces deux systèmes nous offre la meilleure option pour obtenir les différentes couleurs, dans leur nuance et leur gamme.


Dans ce cas, en mélangeant du Bleu (et non du Cyan) et du Magenta, on obtient une couleur Violenta extraordinaire et très pure.


Comme nous l’avons vu, la théorie des couleurs nous donne la base pour combiner et créer des couleurs, mais la meilleure option pour la peinture sur figurine est de créer notre propre “PALETTE DE COULEURS”, c’est-à-dire les couleurs avec les bons pigments pour les mélanger et obtenir ainsi une gamme infinie de nuances.

La “palette de couleurs” peut ne contenir que des couleurs primaires (plus le noir et le blanc) ou avoir des couleurs secondaires ou tertiaires, ce qui permet d’économiser un peu de mélange, en se rappelant que les tons doivent être aussi purs que possible.

Il est très important que notre peinture de base ne contienne qu’un ou deux pigments, afin que la teinte soit pratiquement nulle et d’une saturation chromatique élevée.

Une autre question importante est les COULEURS “CASSÉES”.

La théorie des couleurs dit qu’une couleur “cassée” est le mélange de deux couleurs complémentaires et mentionne que le résultat est une couleur “sale”.

Encore une fois, passons à la pratique : Le mélange du Jaune (primaire) et du Violet (secondaire) donne une magnifique nuance d’ocre jaune, un jaune foncé sans tendance vers une autre nuance.
Bien sûr, les couleurs et leur pigment sont importants, car comme mentionné, ce n’est pas la même chose d’utiliser Cyan + Rouge = Violet, que Bleu + Magenta = Violet.

La même chose se produit avec la couleur Marron, par le mélange de Rouge et de Vert, donne un ton agréable très utile et sans tendance vers le noir ou le blanc (commun dans les nuances de marron existantes).

En conclusion, le plus important, lorsqu’on mélange des couleurs pour obtenir de nouvelles nuances ou pour les assombrir ou les éclaircir, est de choisir les bonnes nuances et des pigments purs.

Version originale :

LA TEORÍA DEL COLOR Y LA PRÁCTICA DEL COLOR
Una visión personal.
La Teoría del Color nos da los lineamientos, reglas y bases para combinar colores, sin embargo en la práctica, no siempre se obtienen los mismos resultados.
Esto no quiere decir que la Teoría del color sea falsa o que no sirva, pero no deja de ser una teoría sujeta a variables y dependiente de infinidad de factores: Pigmentos, Colores o Persepción .
Partamos de la siguiente máxima:
“La percepción del color a la distancia (escala) varía en relación a la realidad”
•En el sistema (CMY) los colores primarios son:
Cian, Magenta y Amarillo.
-Dicen que si mezclas estos tres tonos, obtienes negro (Fotografía 1)
No es necesario ser un experto para notar que este color no es negro, sino una especie de gris extraño y sucio.
-También mencionan que si mezclas Magenta y Amarillo, obtienes Rojo, (Fotografía 2) de nueva cuenta el resultado dista mucho de ser un color Rojo.
•En el sitema (RYB), los colores primarios son:
Rojo, Amarillo y Azul.
-Menciona que al mezclar Rojo y Azul, obtenemos violeta… y sí, mas es un violeta opaco y sucio (Fotografía 3)
Combinar estos dos sistemas (Fotografía 4) nos brinda la mejor opción para obtener los diferentes colores, en su matiz y gama.
En este caso, al mezclar el Azul (No el Cian) y el Magenta, obtenemos un color Violenta extraordinario y de gran pureza (Fotografía 5)
Como hemos visto, La Teoría del Color nos da las bases para combinar y crear colores, pero la mejor opción para el modelismo, es crear nuestra propia “PALETA DE COLORES” es decir, los colores con los pigmentos adecuados para hacer mezclas y así, obtener una infinita gama de tonalidades (Fotografía 6)
“La Paleta de Colores” puede contener solamente colores primarios (más Blanco y Negro) o bien tener secundarios o terciarios, lo que ahorraría algunas mezclas, recordando que los tonos, debarán ser lo más puro posible.
Es muy importante que nuestra pintura base, contenga solamente uno o dos pigmentos,, que el matiz sea practicamente nulo y de alta saturación cromática.
Otro tema importante son
LOS COLOES QUEBRADOS.
La teoría del color dice que un color quebrado es la mezcla de dos Colores Complementarios y mencionan que la resultante es un color “sucio”.
De nueva cuenta, iremos a la práctica: La mezcla de Amarillo (primario) y Violeta (Secundario) da un tono magnifico de amarillo ocre, un amarillo obscuro sin tendencia hacia otro tono.
Desde luego los colores y su pigmento son importantes, pues como se mencionaba, no es lo mismo utilizar Cian + Rojo =Violeta, que Azul+Magenta= Violeta. (Fotografía 7)
Lo mismo sucede con el color Marrón, (Fotografía 8.) pues la mezcla de Rojo y Verde, da un tono agradable muy util y carente de tendencia hacia el negro o blanco.(Común en los tonos de marrón existente).
Como conclusión, lo más importante al mezclar colores para obtener nuevos tonos o bien, obcurecerlos o aclararlos, es elegir los tonos adecuados y los pigmentos puros.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.