Mélanger les couleurs pour obtenir de nouvelles teintes: le vert, par José Maria Bolio

Dans le commerce, il existe un grand nombre de nuances de vert. Là encore, il est utile de connaître l’origine de ces nuances, notamment pour assortir les couleurs.
Le vert est le produit de la combinaison du jaune et du bleu, et plus le mélange contient de jaune ou de bleu, plus le ton vert tendra vers ces couleurs.


Pour foncer la couleur verte, on ajoute du café : Dans l’article consacré à cette teinte, nous avons mentionné les différents mélanges pour la couleur brune, qui sont utilisés pour cette couleur et qui vont marquer la tendance de la couleur obtenue, c’est-à-dire vers quelle couleur va se diriger le ton.


Le vert est éclairci par le blanc et/ou le jaune. Là encore, l’article sur la couleur jaune sera utile et donnera des teintes claires selon la combinaison réalisée.

Version originale :

Comercialmente hay una gran cantidad de tonalidades de verde, de nueva cuenta, resulta de gran utilidad conocer el origen de estas tonalidades, en especial, para igualar colores.

El color Verde es producto de la combinación de Amarillo y Azul remarcando que, entre más amarillo o azul tenga la mezcla, el tono verde tenderá a esos colores.
Para obscurecer el color Verde, se añade café: En el apunte IV se mencionó las diferentes mezclas para el color café, mismas que se utilizan para este color y que marcarán la tendencia del color resultante, es decir, hacia qué color va el tono.
El Verde se aclara con blanco y/o amarillo. De nueva cuenta, el apunte del color amarillo (II) será de utilidad y dará tonalidades claras dependiendo de la combinación realizada.
image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.